Home Vereniging Agenda Informatie Leden Scripties Contact



royaume-uni: 'off' et 'on' en hausse [22-12-2010]

Des valeurs en hausse pour les vins, dans le « off » comme dans le « on ». D’après un nouveau rapport commandité par la Wine & Spirit Association au Royaume-Uni, le marché britannique des vins affiche une tendance à la hausse sur le plan des valeurs au cours des douze mois se terminant en octobre dernier.
En effet, qu’il s’agisse du secteur CHR, ou du circuit du détail, les ventes ont progressé respectivement de +3,5% et de 2,7%, ce malgré une baisse des volumes. Pour les spiritueux, la forte croissance constatée, en valeur aussi, dans le circuit du « off-trade » (+6,6%) s’est accompagnée d’une plus faible hausse de 1,7% en volume. Dans le même temps, le secteur CHR a vu des baisses respectives de 4,6% et de 3,6% en volume et en valeur. Ces chiffres émanent du dernier bilan trimestriel publié par la WSTA qui se base sur des données provenant de sources telles que Nielsen, CGA Strategy, IWSR et d’une analyse de Tim Wilson, auteur du Wilson Drinks Report. Il en ressort que le vin connaît la meilleure performance en CHR sur les douze mois en question, les ventes de vins rosés étant particulièrement porteuses (+4,2% en valeur), suivies de près par les vins blancs (+3,9%).
Parmi les autres enseignements positifs du rapport figure la progression du prix moyen d’une bouteille de vin, qui passe à 4,47 £. Dans le circuit du « off-trade », le Champagne et les vins effervescents s’offrent une belle performance avec +9,4% et +7,8% respectivement en valeur. La WSTA note par ailleurs, une forte croissance en valeur des vins commercialisés dans les tranches de prix suivantes : de 4,01 à 5,00£, +24,4% ; de 6,01 à 7,00£, +28,3% ; de 9,01 à 10,00£, +23,7%. Parmi les pays producteurs, l’Argentine se distingue pour sa performance dans le secteur du « on-trade » avec +50,9% en valeur. Enfin, interrogés sur leurs prévisions d’achat de cadeaux pour Noël, 48% des adultes britanniques sondés ont affirmé qu’ils allaient « probablement ou certainement » offrir du vin, contre 43% pour les spiritueux.
« Il est encourageant de voir que les ventes de vins progressent en valeur aussi bien dans les pubs et restaurants que pour la consommation à domicile, malgré une baisse des volumes » a déclaré le directeur de la WSTA, Jeremy Beadles. « Une ventilation plus fine montre que les vins rosés et blancs ont connu la meilleure performance dans les pubs qui proposent aussi des repas, tandis que l’ensemble des vins affichent des valeurs en hausse dans les hôtels et restaurants. Espérons que la majoration de la TVA prévue pour le mois prochain ne conduise pas à une désaffection des consommateurs ».
Bron: © La Journée Vinicole - Edition 22754 du 21/12/2010